L’émergence d’une rationalité gestionnaire dans les théories du droit administratif au début du XIXème siècle

Communication au colloque du Comité pour l’Histoire économique et financière de la France (Minefi) et du CRDP (Paris-X Nanterre) : "Ordre juridique et rationalité gestionnaire ? Les transformations de la gestion des finances publiques au XIXème et au XXème siècle", le 29 septembre 2006
vendredi 27 octobre 2006 par Gilles J. Guglielmi

On voudrait montrer ici l’existence et la variété des occurrences de la préoccupation gestionnaire dans les écrits des divers inventeurs du droit administratif au début du XIXème siècle . A partir des ouvrages de droit administratif publiés de la Révolution française jusqu’à 1850, il est possible de repérer les prémices d’une « contrainte gestionnaire » et parfois d’un « objectif de gestion » . Bien sûr, cette approche est loin d’atteindre le niveau d’une théorisation, mais elle n’en demeure pas moins une manifestation du désir - ou de la nécessité - d’insérer la logique gestionnaire dans le fonctionnement de l’Etat et dans l’argumentation du discours de droit administratif, et de tendre ainsi à une certaine rationalité.


titre documents joints

RATIO-GEST

29 octobre 2006
info document : PDF
96.5 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 9580 / 2118750

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Droit administratif  Suivre la vie du site Articles   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.24 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 167