"Le Vote électronique"

un ouvrage collectif pour comprendre et décider
jeudi 9 avril 2015 par Gilles J. Guglielmi

Les éditions Lextenso publient l’ouvrage collectif "Le Vote électronique", résultat de recherches menées à Paris-II et à l’IEP de Grenoble.

A l’occasion de la parution aux éditions Lextenso de l’ouvrage collectif « Le vote électronique » co-dirigé par Gilles J. Guglielmi et Olivier Ihl, l’IEP de Grenoble et le CDPC de Paris-2 vous invitent, en présence des auteurs, à la présentation et à la discussion des résultats de recherche de l’ouvrage.

mercredi 11 mars 2015

17h-19h

Centre Panthéon, Salle des Conseils

Discutants :

Yves DÉLOYE, Professeur de science politique, IEP de Bordeaux

Bernard MALIGNER, Ingénieur d’études CNRS, CERSA Paris-2

Contributions de : Philippe Bluteau, Anne-Emmanuelle Bourgaux, Elisa Chelle,
Bouchra Daoudi, Nathalie Dompnier, Chantal Enguehard, Olivier Ihl, Alain Garrigou, Gilles Guglielmi, René Jara, Ali Khoury, Geneviève Koubi, François Pelligrini, Francis Segond,

L’adoption de formes de vote électronique est souvent saluée par de bruyantes prophéties, comme l’entrée dans la « cyberdémocratie », l’avènement de la « république électronique », l’éclosion de la « citoyenneté digitale ». Comme si ces équipements électoraux étaient dotés d’une force propre. Comme s’ils annonçaient une mutation radicale et irréversible de la vie civique.

Les travaux réunis ici visent à mettre à l’épreuve cette manière de voir. A lui substituer une vue plus concrète et pour tout dire purement matérielle. Que recouvre vraiment cette évolution ? Réunissant les meilleurs spécialistes, portant sur plusieurs pays (Belgique, Chili, Etats-Unis, France), cet ouvrage explore les enjeux véritables de ce supposé tournant. Juristes, historiens, sociologues, informaticiens, politistes : les auteurs s’attachent à un même objectif. Faire la lumière sur ce qui se joue réellement dans ces dispositifs, mobilisant pour cela les connaissances les plus actuelles, quitte à froisser des préjugés et à bousculer des faux-semblants.

Une façon pour eux de prendre acte d’un fait essentiel : le vote électronique ne peut pas être envisagé comme une technique distincte du processus électoral, voire séparée de son environnement social et culturel. D’où leur invitation lancée aux experts comme aux citoyens : celle prendre au sérieux l’usage de ces nouvelles méthodes d’expression et de décompte des voix.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 14456 / 1742920

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Droits de l’Homme et des Libertés fondamentales  Suivre la vie du site Vote électronique   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.24 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 1